Trans. - arno loth
Trans.
Quand un bébé naît avec un vagin, on dit que c'est une fille... Et s'il naît avec un pénis, on dit que c'est un garçon. Jusqu'ici c'est facile, mais pour une personne transgenre, c'est un peu plus compliqué.
Je suis né masculin, avec une identité masculine mais au plus profond de mon être, je suis féminin.
Je suis née féminin, avec une identité féminine mais au plus profond de mon être, je suis masculin.

Les revendications transgenres prennent ainsi le contre-pied de celles du transsexualisme, considérant qu’il faut renoncer à l’expérience du passage, refuser l’invisibilité et la sécurité du repli dans un sexe attesté, et ouvrir à une politique de contestation pleine et entière. — (Laure Bereni & ‎Sébastien Chauvin, Introduction aux Gender Studies : Manuel des études sur le genre, De Boeck Supérieur, 2008, p. 32)

Top