Amazones.
Amazones.
Dans la langue courante, le mot légende est aujourd'hui devenu synonyme de mythe, et renvoie à quelque chose dont l'existence n'a jamais pu être prouvée.

Dans la mythologie grecque, Hippolyte ou Hippolyté (en grec ancien Ἱππόλυτη / Hippólutê, dévidé de ἵππος / híppos, « le cheval », et de λύειν / lúein, « délier ») est une reine des Amazones, fille d'Arès. Sa légende diffère beaucoup selon les sources. Elle se confond tantôt avec Antiope, elle aussi reine des Amazones — l'une ou l'autre étant d'ailleurs désignée comme mère d'Hippolyte, fils de Thésée. Elle mena une guerre qu'elle perdit contre Athènes.

Les filles de Loth s'inspire du premier livre de l'Ancien Testament : la Genèse, chapitre XIX. Il y est dit que, voulant détruire les villes de Sodome et Gomorrhe, Dieu commande au neveu d'Abraham de fuir cette contrée sans se retourner avec sa femme et ses deux filles. Pendant la fuite, la femme de Loth regarde en arrière et devient une statue de sel.

Dans la Bible, les filles de Loth sont seulement citées par les substantifs « les filles », « l'aînée » et « la plus jeune ». Les filles de Loth enivrent leur père et couchent avec lui pour conserver leur race.

Pour le poète, qui prénomme les filles Sarah et Agass, la raison première du coït incestueux est l'assouvissement du plaisir sexuel. Les deux sœurs s’amusent d’attouchements avant de se livrer à l'inceste paternel. L'acte incestueux, dans la Bible et dans le poème, est commis par la femme et non par l'homme, enivré et inconscient. La Genèse souligne l'irresponsabilité de l'homme : « il ne s'aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva », comme le poète qui conclut par cet alexandrin : « Loth, en se réveillant n'avait rien vu, ni su ».

Le récit de la Création d’Adam et d’Eve se trouve, avec quelques variantes dans la Bible hébraïque et chrétienne, mais aussi dans le Coran.
Le récit généralement retenu se trouve dans le Livre de la Genèse II.7 Il y est dit que Dieu forma l’Homme à partir de la poussière du sol et qu’Il lui insuffla la Vie en lui soufflant dans les narines.

Eve, dont le nom – Havah, signifie Vie, fut ainsi appelée par Adam, Mère de tous les vivants.
Dans la Genèse II.21.22 Adam, se plaignant de se trouver seul et sans aide, Dieu l’endormit, et prélevant une de ses côtes, en façonna une femme. Le mot côte vient de la traduction de saint Jérôme, mais l’hébreux le traduit préférentiellement par coté, ou flanc, d’où sortira Eve. Dans le Coran, Eve est créée à partir d’une côte gauche d’Adam.
Top